Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASCAL 45

Villefallier : Mauvaise flèche, excellente recherche

Ce week end avait lieu une chasse des archers de Villefallier. Entre 20 et 25 animaux de vus (grandes pattes10, chevreuil 5, sangliers 7). Franck a eu la chance de tirer mais la chasse n'est pas si simple...

J'ai tiré cet animal qui était arrêté à 16 pas de mon tree stand.
Poussé par les traqueurs, un chevrillard arrivait à grande vitesse vers mon voisin et moi-même.
Lorsque j'entendis le galop de cet animal, j'armais mon compound et m'apprêtais à tenter de le siffler pour
stopper sa course. Cet animal s'est brutalement arrêté entre mon voisin (qui n'avait pas encore armé son arc)
et moi. L'animal avait dû déceler quelque chose (odeurs ou mouvement) car il était sur l'oeil et inquiet.
Pensant que j'aurais du mal à le stopper en sifflant s'il redémarrait, j'ai choisi de le tirer alors qu'il était entre
le plein profil et le 3/4 avant. Je visais le défaut d'épaule mais l'animal redémarra à la décoche. L'atteinte n'était
pas ce que j'avais ni visé ni souhaité... L'animal partit avec ma flèche logée dans les cuissots...
Jean-Claude COLOMBIER fut appelé et quelques heures plus tard, il arriva avec son ami Alain et ses deux
chiennes Rouge de Bavière Bessi et Darling. La recherche démarra avec Darling qui fut en défaut 300 mètres
après l'Anschuss. Aucune trace de la flèche mais pourtant le chasseur au poste 12 le vit passer mais sans la flèche.

Sur les consignes de Jean-CLaude, Alain repartîmes chercher Bessi et une nouvelle recherche démarrait.
50 mètres avant le poste 12, Bessi s'arrêta longuement en reniflant un objet long et ensanglanté : elle venait
de retrouver ma flèche. Je communiquais cette information à Jean-CLaude qui avait dépassé le défaut.
Lorsque nous retrouvâmes, il avait lâché Darling qui tirait fort sur la longe en ayant retrouvé la piste.
Quelques instants plus tard, son aboiement se faisait entendre : elle avait coiffé le chevrillard au bout
d'une presqu'île sur un étang. Alain servit alors l'animal pris.

Ce chevrillard pesait 11 kilos vidés. Mon arc est un powerhawk de Hoyt, ma flèche une beman et ma lame articulée
une Rage bi-lame.

franck.jpg
Merci aux conducteurs de chiens de sang et à leurs chiens pour leur maîtrise et leur ténacité. Merci à ceux qui
ont attendu le dénouement ou pris de des nouvelles de cette dernière action de chasse.

Cordialement,

Franck

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bravo Franck ,bravo aux conducteurs de chien de sang....belle exemple de persévérance ,comme quoi il ne faut jamais abandonner !!!!!!!!! et ça venant de toi je n'en doutai pas (;
Répondre