Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASCAL 45

L’Hermine à l’approche.


Ce matin levé à 5H10 (c’est dur) un petit café et un jus de fruit dans le ventre et me voici parti pour ½ heure de route.
Arrivé sur place, je m’équipe …. Tee-shirt, petite veste et shaggie, pantalon bien sûr et mes vielles TBS…Jumelles, chapeau, cagoule et gants. Et m…e j’ai oublié ma poire à talc….Je prends un lien de sac poubelle que j’accroche à ma poupée d’arc (ça marche très bien).


6H40 le jour commence juste à pointer son nez, c’est parti direction les friches à pas de velours… Le vent est nul et il n’y a que très peu de rosée, je supporte bien ma veste car la température doit être autours des 10° à 12° .J’arrive dans une petite culture, et aperçois un beau lièvre qui vient vers moi et me passe à 5m…..quand mon regard est attiré par une tache rousse de l’autre côté de la culture. Après observation, c’est une chevrette. Je continue mon déplacement le long de cette culture de blé noir, quand, dans mon dos, un animal se lève dans le bois très dense ….Je stoppe tous mouvements et écoute ; quand, je vois à 10m devant moi une tête de brocard sortir du chemin en regardant dans ma direction. « VU » il fait volte- face et part en m’aboyant.


7H50 je continue mon chemin en restant le plus discret possibles, je prends la direction de la plaine du poulailler où les cultures sont hautes et où les chevreuils y sont presque invisibles….quand, après une longue observation aux jumelles, j’aperçois un chevreuil sans pouvoir identifier le sexe. Après une approche, j’arrive à environ 30m de l’endroit où je l’ai vu, quand, sort de la culture un magnifique brocard, il est tranquille et glane de ci-delà du trèfle sur la lisière. Je m’approche encore un peu, quand, j’estime ma distance à une vingtaine de mètres, je prends ma visée et tire… et m…e entre les pattes….Le brocard ne s’aperçois de rien et continue dans le trèfle, jusqu’à mettre le nez sur ma flèche et accélère pour rentrer à couvert dans le bois, suivi d’un autre brocard, que je n’avais pas vu dans la culture.


9H00 je prends la direction de la ferme pour prendre un café, quand me vient l’idée de mettre un coup de jumelles dans la plaine du transfo et je vois une chevrette au gagnage. Mais mes yeux sont attirés par une tache au sol….. C’est un brocard couché. Après réflexion je vais l’approcher par la ligne électrique. Au fil de mon approche mes pas se font de plus en plus feutrés et lents, arrivé à environ 50m de la position estimé des chevreuils, un des chevreuils éternue ce qui me permet de le localiser….Arrivé en lisière de la culture par une trouée, j’aperçois le brocard plein profil à moins de 20m en train de manger….Je suis calme, mon bras ce lève ma flèche part et rentre dans le chevreuil avec un grand bruit sourd….Il démarre fait une boucle dans la culture et s’arrête un cours instant en face de moi, je vois mon encoche très en arrière dans l’animal et du sang coulé sur son flanc et il redémarre pour renter dans le bois. Je ne suis pas sûr de ma flèche et me retire tout doucement pour le laisser tranquille. Après un passage par la ferme pour prendre un bracelet et souffler.


Je repars vers le lieu du tir, il s’est passé ¾ heure….Arrivé sur place je trouve énormément de sang et suit la piste sans problème jusqu’à mon brocard à l’entrée du bois : il est là mort, il n’a pas fait 40m. Après vérification je rentre devant le cuissot côté droit et ma flèche s’arrête dans l’épaule côté gauche….


Je lui rends les honneurs c’est fini.

 

brocarnaud2012.jpg


Arnaud A. le 07/09/2012

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Félicitation Arnaud<br /> beau récit, belle flèche, bel animal
Répondre
M
bravo Arnaud un superbe tir et une belle flèche on n'attendait pas moins de toi!
Répondre
T
Belle matinée!!!
Répondre