Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASCAL 45

1er janvier, 1er sanglier de l'année

Encore un que l'on n'arrete pas : apres la poule faisane au tradi il y a 2 jours, JB reprend son compound pour commencer l'année de la meilleure des facons pour un chasseur.
Bravo à Guy, ascalien du 41, et a sa chienne qui definitivement assure!
Félicitations a vous 3



Bonjour à tous et bonne année.
Hier soir 31 janvier, je décide d’aller faire un tour au sanglier sur mon tree stand où j’ai raté la semaine dernière et où DDS a failli tirer il y a quelques jours.
C’est un endroit situé en bordure d’une zone grillagée où les sangliers sont très nombreux. De ce fait les mâles solitaires sont systématiquement attirés par les laies en chaleurs de l’enclos.
Vers 17h45 un sanglier pointe le bout de son nez dans ma direction, m’offre son plus parfait profil. Je décoche et j’entends un bruit d’os cassé. L’animal pousse un léger hurlement et s’en va gentiment. ¼ d’heure après je descends de mon affut et rentre à la maison située à quelques centaines de mètres de là.
Je passe un coup de fil à Guy Suchaud, conducteur de chien de sang de ma région et membre de l'ASCAL45 et lui explique la situation.
Rendez-vous est pris à 9 heures, je ne vais donc pas dormir beaucoup cette nuit. Après un réveillon assez arrosé, nous voici tous les deux ce matin, à la recherche de mon sanglier. Le chien prend la piste directement en nous emmenant le long du grillage où j’avais vu le sanglier partir hier soir. Nous trouvons rapidement la flèche cassée au ¾ puis du sang sur environ 150 mètres. Après plus rien mais le chien continue de travailler et tire fort sur la longe. La chienne nous emmène à l’entrée du parc et je dis à Guy d’arrêter la recherche car il faut que je demande le droit de suite au propriétaire. Comme celui-ci me connaît bien elle est très vite accordée. Nous reprenons la recherche à l’endroit où nous avions arrêté vers 10h30, bizarrement la chienne ne reprend pas la piste. Le conducteur décide de la remettre au point de départ et c’est reparti.
Nouvelle surprise, au bout de 500 mètres, la chienne oblique dans une direction qu’elle n’avait pas prise tout à l’heure. Guy veut vérifier quand soudain j’aperçois une tâche de sang par terre. Nous sommes sur la bonne piste. Celle-ci nous mène dans des ronciers impénétrables. Guy me demande de lui passer la carabine car il pense que l’animal est devant. Tout d’un coup le chien se met à japper, l’animal est au ferme devant. Guy me demande de libérer la chienne mais je suis dans l’impossibilité et j’entends le sanglier démarrer. La chienne démarre toujours avec la longe au cou. J’entends le sanglier se butter contre le grillage du voisin, puis plus rien. Entre temps, j’arrive à libérer la chienne et celle-ci se remet au ferme au même endroit. Guy rentre à nouveau dans les ronces et arrive au contact du sanglier qui le charge. Il arrive à lâcher une balle mais celle –ci n’arrête pas le sanglier. Il tire encore deux autres balles qui arrêteront la bête à jamais. Guy mettra plus d’une demi-heure à sortir le sanglier des ronces tout seul.
A l’autopsie ma flèche est très en arrière. Elle rentre devant le gigot gauche pour aller casser l’os du gigot droit. J’ai certainement toucher une branche en tirant, je ne vois pas d’autres explications.
Merci à Guy pour son dévouement et à sa passion pour la recherche des grands animaux blessés. Sans lui, l’animal serait mort dans d’atroces souffrances.
@mitié
JB
Matériel utilisé : - arc diamond rapture 70 livres - flèche easton power flight - lame G5 striker
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Bravo mon Poch mais à force de détruire les arbres en les élagants tu vas avoir des soucis avec les forestiers...
Répondre
G
il faudrait lui faire passer un test antidopage a notre popoch !!!!!!!!!!!!!!!!!<br /> bravo JB pour tout ces tirs<br /> mais tout ca s arrose !!!!!!<br /> <br /> gillou94
Répondre
J
Bravo JB, palpitant cette recherche!!!!<br /> A+<br /> <br /> JL
Répondre